Content marketing

LE marketing de contenu.

Le marketing de contenu est une stratégie de marketing axée sur la création et la diffusion de contenus pertinents (tels que des articles, des ebooks et des messages sur les médias sociaux) sans promouvoir explicitement la marque. Avec le marketing de contenu, l’entreprise aide son public cible à résoudre ses problèmes et devient une autorité en la matière.

# Qu’est-ce que le marketing de contenu ?

Le marketing de contenu est une stratégie consistant à produire du contenu pour votre public cible afin de l’aider dans le processus d’achat et de l’attirer vers vous de manière naturelle et spontanée. C’est le carburant de l’Inbound Marketing.

L’idée est d’informer les gens afin qu’à l’avenir, ils respectent votre marque et l’aient comme référence, mais aussi qu’ils deviennent des clients de votre entreprise. On peut dire que l’utilisation du marketing de contenu est relativement nouvelle. Ce n’est que dans ce nouveau siècle que ce concept a été forgé et que des études, des analyses et des expériences ont commencé à être menées.

Toutefois, ses applications existaient déjà avant même l’ère numérique. Oui, cette stratégie existe aussi hors ligne.

Le marketing de contenu ne concerne pas ce que votre entreprise fait, mais ce dont vos clients ont besoin. En d’autres termes : éduquer le public, faire autorité sur le sujet et influencer la décision d’achat. C’est l’un des premiers registres du marketing de contenu, et depuis, plusieurs marques ont fait appel à cette pratique.

# Comment faire du marketing numérique ?

Malgré le grand nombre de possibilités d’applications de marketing numérique, il existe des stratégies et des techniques qui se distinguent parce qu’elles sont utilisées par la grande majorité et donnent généralement des résultats positifs. Ils le sont :

  • Marketing de contenu
  • Marketing par courriel
  • Les réseaux sociaux
  • Optimisation de la conversion – CRO
  • Marketing de recherche – SEM.

Nous allons détailler chacun d’entre eux à partir de maintenant, en montrant des exemples et des contenus complémentaires afin que vous puissiez approfondir chaque thème. Mais d’abord, nous devons parler d’un outil tout-en-un, qui rassemble les principales ressources du marketing numérique en un seul endroit pour que votre opération soit plus efficace.

# À quoi sert le marketing de contenu ?

Maintenant que vous connaissez les grandes lignes du concept de marketing de contenu, vous vous demandez sûrement : pourquoi produire du contenu si je peux créer des publicités montrant mon produit ?

Si vous ne comprenez toujours pas quels sont les grands avantages d’une stratégie de marketing de contenu par rapport à une stratégie de marketing traditionnelle, continuez à lire notre page dédiée. Après tout, cette stratégie a réussi à atteindre ce que le marketing conventionnel n’a pas pu faire.

Il suffit de jeter un coup d’œil aux entreprises qui utilisent le marketing de contenu aujourd’hui. Chez CLEATIS, par exemple, le contenu est au centre des préoccupations. C’est avec du matériel éducatif et notre blog sur le marketing numérique que nous attirons nos clients, que nous leur enseignons notre méthodologie et que nous entretenons une relation après l’achat pour qu’ils continuent à nous faire confiance.

Analysez les grandes entreprises internationales, quel que soit le segment, et notez comment elles utilisent cette situation à leur avantage : Red Bull, GoPro, McDonald’s, Vivo, Samsung, Walmart, SalesForce, General Electric et d’autres géants du marché font depuis longtemps du marketing de contenu.

Le Marketing de contenu peut, de notre point de vue, répondre à 6 grands objectifs :

  1. AUGMENTER VOTRE VISIBILITÉ SUR INTERNET
    Le marketing de contenu a une grande influence sur les stratégies de référencement d’un site. Nous savons qu’aujourd’hui il ne suffit pas de produire du contenu avec des mots-clés en vrac au milieu des textes ou de faire du linkbuilding en grande quantité.
    L’algorithme de recherche de Google a beaucoup évolué et peut désormais comprendre ce qu’est un contenu pertinent pour l’utilisateur et le privilégier. Des données telles que le CTR dans les SERP, le temps passé sur la page et la qualité des liens référencés dans le texte sont analysées et influencent le classement.

Envie de performer ?
Prenez rdv avec nous en 1 CLIC :

  1. AUGMENTER L’INTERACTION AVEC VOTRE MARQUE
    Le marketing de contenu sert également de canal d’interaction avec votre marque, de sorte que les clients peuvent s’adresser à votre entreprise, poser des questions et envoyer des suggestions.
    Attirer l’attention du public et l’inciter à partager votre contenu avec ses followers sur les réseaux sociaux, par exemple, est une forme de publicité spontanée. Que ce soit par le biais d’un blog, d’un centre d’aide, d’une formation vidéo ou des médias sociaux, le contenu que vous créez peut avoir un fort potentiel d’engagement.
  1. DÉVELOPPER VOTRE BASE D’ABONNÉS
    Il est important de tenir compte du fait que, quelle que soit l’étendue de votre base de prospects, tous les gens ne sont pas prêts à consommer votre produit ou service. Cela ne signifie pas qu’ils ne seront jamais vos clients. Dans de nombreux cas, ce qui leur manque, c’est un peu plus d’informations jusqu’à ce que ces personnes voient la valeur de ce que votre entreprise offre et disposent de la structure/adaptation nécessaire pour pouvoir utiliser et avoir une bonne expérience avec votre produit ou service.

    Grâce au marketing de contenu, il est possible de nourrir ces prospects avec du matériel pertinent qui les préparera jusqu’à ce que le moment idéal d’achat puisse arriver. De cette façon, vous n’écartez pas directement un prospect non préparé, mais vous reportez plutôt l’achat à une occasion plus favorable.
  1. RÉDUIRE LE COÛT D’ACQUISITION DES CLIENTS
    Le coût d’acquisition d’un client (CAC) est, comme son nom l’indique, le montant que votre entreprise dépense en moyenne pour acquérir un nouveau client. Et si votre entreprise investit dans le marketing de contenu et le référencement, de nouveaux clients potentiels accèderont naturellement à votre site de manière organique et récurrente, sans que vous ayez à fournir un effort supplémentaire.
  1. GAGNER LA CONFIANCE DU PUBLIC ET ACQUÉRIR DES PRESCRIPTEURS DE VOTRE MARQUE
    Tout comme le marketing a changé, la façon dont le public perçoit les marques et effectue ses achats a également évolué. La production de contenu de qualité permet à votre entreprise de faire autorité sur son marché et, par conséquent, de gagner la confiance des consommateurs.
    Une entreprise qui investit du temps dans la production de contenu gratuit pour ses clients et qui leur apporte de la valeur sera certainement mieux perçue qu’un concurrent qui ne fait pas de même.
    De plus, en parlant de vos personas et non de votre entreprise, vous créez les chances que ce même public diffuse votre marque à son réseau de contacts, puisque, satisfaits d’avoir résolu leurs problèmes, ils pourront partager votre contenu avec leurs amis qui ont les mêmes douleurs.
  1. AMÉLIORER L’EXPÉRIENCE APRÈS-VENTE
    Il peut s’agir d’une FAQ, d’un centre d’aide, d’une formation en ligne ou même d’un flux de marketing par courriel axé sur les douleurs de vos clients. En d’autres termes, faire du marketing de contenu pour le client est une force considérable pour assurer la rétention et la fidélité.
    Une bonne expérience d’après-vente est fondamentale pour que votre client continue à utiliser les services ou les produits de votre entreprise plus longtemps.

Envie de performer ?
Prenez rdv avec nous en 1 CLIC :

# Comment obtenir le soutien DE LA DIRECTION dans LE CADRE D’uNE stratégie de marketing de contenu ?

Convaincre sa direction de la pertinence du marketing de contenu ?

Comme cela s’est produit avec les médias sociaux, le marketing de contenu a maintenant laissé derrière lui le stade de nouveauté, pour passer au moment où il doit prouver son ROI (retour sur investissement). Répondre à cet enjeu est sans doute l’un des grands défis pour tout professionnel du marketing ou tout dirigeant qui décide de s’engager sur cette voie : A quels revenus s’attendre dans le cadre de cette stratégie ?

Pour beaucoup, il est encore très difficile de mesurer le succès commercial du marketing de contenu, ce qui pousse de nombreux spécialistes du marketing à s’appuyer sur des résultats parfois plus faciles à justifier, comme l’engagement (likes, shares, retweets). Cependant, les entreprises sont des entités a but lucratif, et les entreprises doivent faire des bénéfices.

Même si chaque professionnel du marketing comprend que lorsque vous écrivez avec qualité sur votre secteur d’activité, vous pouvez transmettre des informations pertinentes aux visiteurs, obtenir de nouvelles opportunités commerciales, être référencé comme une autorité en la matière et, bien sûr, créer et renforcer les relations avec votre base de contacts, cela n’est pas toujours clair pour les dirigeants de l’entreprise. Même si les raisons de considérer le marketing de contenu comme l’un des piliers de la réussite en matière de marketing numérique ne manquent pas, vous devez encore justifier sa valeur.

En effet, de nombreux PDG et entrepreneurs ne comprennent pas comment fonctionne le marketing de contenu, et plusieurs ignorent même la terminologie. C’est pourquoi il est essentiel que les spécialistes du marketing numérique trouvent un moyen nouveau et plus simple d’expliquer sa valeur et sa fonction. En tant que décideurs de l’entreprise, il est essentiel qu’ils le comprennent et le soutiennent.

Sur cette base, nous partageons ici quelques conseils pour vous permettre de contourner ce problème :

Préparer le terrain

Il est plus facile de compter sur le soutien de votre responsable lorsque vous pouvez présenter clairement l’utilité du marketing de contenu pour obtenir des résultats concrets. Avant de présenter votre stratégie, préparez-vous :

  • Benchmark : Analysez si votre marché utilise déjà cette stratégie. Les pratiques peuvent-elles être suivies et reproduites pour que votre entreprise obtienne de meilleurs résultats ? Identifiez la manière dont vos concurrents proposent des informations et la politique éditoriale qu’ils suivent ;
  • Entourez-vous de mesures tangibles : montrez comment le marketing de contenu est un canal efficace pour générer davantage d’opportunités commerciales, réduire les coûts d’acquisition des clients et augmenter les ventes. En écrivant sur votre segment, vous diffusez des informations utiles qui serviront à responsabiliser vos clients potentiels et à les préparer au moment de l’achat.
  • Neutralisez les objections : dans le monde des affaires, vous devez être prêt à faire face aux adversités. Soyez préparé aux objections telles que le coût et le temps.
  • Utiliser des données stratégiques : comme le marketing de contenu génère du trafic organique sur le site, l’entreprise peut dépenser moins en achat de médias. Et certaines études, comme celle disponibles sur Le Blog du modérateur , indiquent que le marketing de contenu peut tripler le retour sur investissement des liens sponsorisés. C’est l’un des grands avantages du marketing de contenu : la capacité de générer des prospects. Dans la plupart des cas, le résultat sera proportionnel : plus vous aurez d’autorité sur un certain sujet, plus vous générerez de prospects.
  • Planifiez les actions : organisez un calendrier des postes et impliquez l’équipe dans l’exécution. Outre l’économie d’argent, il n’y a rien de mieux que l’équipe elle-même, qui connaît mieux les spécificités du produit et du marché pour parler très bien des thèmes qui sont attrayants pour votre public cible. Vous pouvez donc également diluer les coûts liés à l’embauche d’un professionnel exclusif pour la rédaction de contenu.

Ces conseils sont très utiles, mais ne sortez pas sans être préparés, en jetant des informations sur la table. Personnalisez vos arguments et adoptez le langage que votre leader utilise pour le convaincre. Mettez-vous à sa place en choisissant des arguments qui auront du sens. Si vous avez besoin de donner des exemples, montrez qu’il est plus facile d’être reconnu comme une autorité sur un sujet lorsque vous produisez un contenu d’auteur et de qualité, présentez des cas de grandes références qui y sont arrivées en produisant du contenu.

ROI du contenu : hautement mesurable

Pour connaître votre ROI, la première étape consiste à estimer les coûts et les revenus dérivés de la production du marketing de contenu dans votre entreprise. Ces valeurs peuvent englober différentes estimations, telles que : le salaire de l’équipe, les heures d’un employé affectées à la création de contenu, les plates-formes utilisées pour le partage, la main-d’œuvre externalisée pour la production de contenu, les prospects générés par le contenu qui ont ensuite conclu une vente, etc. En connaissant exactement ces chiffres, il est plus facile de quantifier votre rendement. Nous pourrions séparer ces résultats en deux types de mesures.

Métriques éditoriales
Il s’agit de métriques qui présentent plus de chiffres concernant les effets causés par le contenu sur vos consommateurs. Il s’agit notamment du partage, des commentaires, des visiteurs uniques, des pages vues, du temps passé sur la page, des liens, etc.

Mesures de l’activité
Les mesures commerciales sont davantage liées aux conversions résultant de l’interaction avec le contenu. Cette mesure peut inclure les demandes de démonstration et d’essai, les demandes de devis, la génération de pistes et les ventes.Avec une bonne estimation en main, nous pouvons maintenant passer aux calculs. Une formule possible pour arriver au ROI du contenu serait quelque chose comme :

(Recettes générées – Coût du marketing de contenu) / Coût du marketing de contenu = ROI

Pour pouvoir calculer le coût du marketing de contenu, vous avez besoin de certaines données que nous avons listées ci-dessous :

Coûts du marketing de contenu :

  • Main d’œuvre (gestionnaire de contenu, analyste, etc.).
  • Coûts de production des ebooks, articles, infographies et webinaires (mise en page et montage vidéo, rédacteur, etc.)
  • Outils – Logiciels et hébergement de site web et de blog

Quelle que soit le montant de votre facture, le calcul est clair : le marketing de contenu doit être rentable, ou générer plus de ventes, de revenus et de bénéfices. Pour que le compte soit clôturé et que vous puissiez évaluer les impacts et mieux mesurer vos efforts de marketing, une première étape consiste à comprendre l’état actuel de votre entonnoir de vente.

# Comment faire du marketing de contenu

Le marketing de contenu ne suffit pas à générer un maximum de résultats sans une stratégie bien conçue. Cette méthode a fait ses preuves, mais vous devez consacrer du temps à la planification et à la stratégie. Le marketing de contenu ne consiste pas seulement à rédiger un texte dans un blog ou à créer une publication sur Facebook.

Il existe plusieurs façons d’appliquer et d’exécuter une bonne stratégie de marketing de contenu. Certains moyens peuvent l’être :

  • Blog.
  • Contenu riche.
  • Vidéos.
  • Marketing par courriel.
  • Les contenus sur les réseaux sociaux.

Comme vous pouvez le constater, le marketing de contenu ne consiste pas seulement à écrire un texte dans un blog ou à créer une publication sur Facebook et à attendre que les résultats apparaissent comme par magie sur votre bureau. Vous devez réfléchir à ce qu’il faut écrire, quand publier, dans quel canal promouvoir, quel format utiliser, quel personnage atteindre et quel résultat vous voulez obtenir.

Une fois les objectifs définis et les buts fixés, vous pouvez espérer obtenir de bons résultats avec le marketing de contenu.

Blog

La création d’un blog pour votre entreprise est une action primordiale pour une stratégie de marketing de contenu efficace. Beaucoup de gens peuvent penser qu’avec la popularisation des médias sociaux, le blog est un élément dépassé. Cependant, non seulement dans le cas de Resultados Digitais, mais aussi avec l’exemple de centaines de clients que nous avons, le blog s’est avéré être un canal spectaculaire.

En effet, ce n’est qu’avec un blog sur un nom de domaine approprié que vous pouvez avoir un contrôle total sur toutes les actions de marketing de contenu.

Un blog est la forme d’attraction la plus courante sur Internet. Avec un bon contenu et une bonne optimisation du référencement, un blog est le meilleur moyen d’obtenir du trafic. Une bonne relation via le marketing par courriel et les médias sociaux permet également de générer du trafic vers votre entreprise. Souvent, le blog est la porte d’entrée des futurs clients. Il est donc important que le blog de votre entreprise soit pertinent et capte l’attention de l’utilisateur. Ce n’est qu’alors que cet utilisateur deviendra un prospect et, à l’avenir, un client.

Envie de performer ?
Prenez rdv avec nous en 1 CLIC :

Si vous avez déjà un blog ou si vous envisagez d’en créer un pour votre entreprise, il est important de faire attention à certains points lors de la mise en pratique de ce type de plan :

Avoir une cadence dans les messages
Pour savoir quelle est la fréquence idéale pour votre entreprise, prenez en considération sa taille, votre concurrence et l’équipe disponible pour produire du contenu – il est important que la fréquence de publication des messages n’affecte pas la qualité du matériel. Un autre facteur important est de maintenir un modèle et un calendrier de publication. En étant régulier, les visiteurs reviennent sur votre site. Si vous ajoutez ces retours aux nouvelles visites quotidiennes, vous verrez qu’il vaut la peine de maintenir cette régularité.

L’une des façons de conserver un public fidèle est de lui faire comprendre la périodicité des articles de blog. Vos visiteurs trouveront étrange que vous publiiez deux fois en une semaine, dix fois la semaine suivante, une fois la troisième semaine et dix fois encore la semaine suivante.

Il est vrai que les études montrent que plus il y a de nouveaux articles, plus votre blog a de chances de se démarquer de la concurrence. Toutefois, cela ne se produit que si l’augmentation de la quantité n’affecte pas la qualité. Ici, l’indice qualitatif passe toujours avant l’indice quantitatif. Le plus important est donc d’être régulier. Qu’il s’agisse de messages quotidiens, hebdomadaires ou bihebdomadaires, il est recommandé de maintenir cette fréquence afin que votre public sache comment fonctionne le blog de votre entreprise et perçoive que tout est fait de manière organisée.

Planification de l’agenda
Pour une efficacité maximale de votre stratégie de marketing de contenu, les sujets qui seront abordés dans le blog ne peuvent être aléatoires. L’un des secrets d’un blog réussi est précisément de ne pas s’éloigner du thème central.
Faites une prédiction du nombre d’articles par mois ou par semaine que vous pouvez produire pour votre blog sans le rendre répétitif ou ingouvernable. Si votre blog est d’une niche extrêmement spécifique, par exemple, il peut être plus difficile de trouver des sujets quotidiens.

Le principal conseil est de créer un plan d’agenda à l’avance, basé sur les problèmes auxquels votre persona est confronté et les différentes étapes du parcours d’achat. De cette façon, vous pouvez prévoir quels seront les prochains sujets, mieux organiser le contenu de votre blog et, en même temps, maintenir l’orientation éditoriale et la diversité des thèmes.

Tenez également compte des recherches effectuées sur Google pour le thème sur lequel vous souhaitez écrire. Il est important de donner la priorité à ceux qui effectuent une recherche, afin que votre blog soit trouvé plus facilement.

N’oubliez pas d’optimiser votre texte pour Google
Après avoir établi un planning thématique et défini la fréquence des posts, il est important de suivre les bonnes pratiques de référencement afin que vos publications soient bien positionnées dans les résultats de Google. Après tout, votre site web doit être trouvé !
Définissez un mot-clé à privilégier dans l’article et suivez certaines techniques d’optimisation du référencement sur page. Il existe de nombreuses façons d’optimiser un article mais pour bien résumer la technique, n’oubliez pas de placer le mot-clé dans les attributs suivants :

  • Titre du poste ;
  • Post Url ;
  • Description du poste ;
  • Texte alternatif des images ;
  • Au moins dans un en-tête du texte

De plus, il est recommandé d’utiliser le mot-clé au début du texte et de le diluer tout au long de l’article. Mais attention à ne pas écrire l’article en pensant uniquement à l’optimisation des moteurs de recherche. Pensez également à l’expérience de l’utilisateur avant de publier. L’article les aidera-t-il ? Est-ce pertinent pour le problème qu’il rencontre ? Le titre correspond-il au contenu ? Il est important de joindre le référencement à l’expérience utilisateur, car l’algorithme de Google est assez avancé et peut déjà identifier certains critères qualitatifs du texte. Par conséquent, ne remplissez pas le texte avec des mots-clés déconnectés. Il doit y avoir un sens !

Envie de performer ?
Prenez rdv avec nous en 1 CLIC :

Diversifier le type de communication
Un autre facteur très important pour un contenu bien écrit est la structure. Il est fondamental de garder à l’esprit que la lecture sur l’internet est différente de la lecture d’un livre, d’un magazine ou d’un journal. Les distractions sont nombreuses sur l’internet, et il est courant que l’utilisateur perde son attention si le texte n’est pas attrayant au premier abord ou s’il n’est pas scannable.
Par exemple, les très grands blocs de texte, sans aucun repos pour les yeux, sont souvent source d’inconfort pour l’utilisateur.
Par conséquent, chaque fois que vous le pouvez, enrichissez votre blog avec des sous-titres, des listes, des puces, du gras, de l’italique, des images, des infographies, des vidéos, etc.
En plus d’être un excellent moyen d’améliorer l’expérience utilisateur, c’est une habitude appréciée par Google

Certaines parties spécifiques d’une page sont plus pertinentes pour la recherche et méritent une attention particulière. Il est important de connaître ces techniques, mais il est encore plus important de ne pas les faire passer avant un bon contenu. Avec chaque mise à jour de l’algorithme, les robots de Google deviennent plus intelligents pour identifier la meilleure réponse à la question de l’utilisateur. Ce qui fonctionnera ici, ce sont les techniques de référencement sur page + un contenu de qualité. Les deux choses doivent aller de pair, sinon cela ne fonctionnera pas.

Contenu riche

La production d’articles de blog est très importante pour attirer les visiteurs sur votre site web et faire de votre entreprise une référence sur le marché, mais pour une stratégie de marketing de contenu complète, vous devez avoir une conversion intermédiaire pour accrocher ceux qui ne sont pas encore au bon moment d’achat.

C’est la fonction d’un contenu riche : du matériel éducatif qui apporte une valeur ajoutée à vos visiteurs. En proposant ce type de contenu, votre entreprise peut continuer à éduquer vos clients potentiels et à les préparer au fil du temps et, au bon moment, à effectuer l’approche commerciale. Mais il ne suffit pas de créer ces matériels pour qu’ils contribuent à éduquer les prospects et à faire de votre entreprise une référence sur le marché : vous devez les diffuser de manière correcte et efficace pour obtenir des prospects et, à partir de là, entamer une relation avec ces prospects.

Le moyen le plus efficace de les proposer est de créer des pages d’atterrissage, qui sont des pages orientées vers la conversion. Par leur intermédiaire, vous pouvez proposer du contenu et, en échange, demander aux clients potentiels des informations de contact telles que leur nom, leur adresse électronique, leur numéro de téléphone, etc.

Et la production de ce matériel ne doit pas nécessairement être quelque chose de laborieux : vous pouvez commencer par proposer du contenu que vous avez déjà et que vous utilisez dans votre entreprise, comme des feuilles de calcul, des modèles, des études/analyses de marché, des articles techniques, des listes de contrôle, des glossaires, etc. Par la suite, vous pourrez produire des documents spécialement conçus pour répondre aux questions et aux curiosités ou résoudre les problèmes de vos clients potentiels.

Les principaux formats de contenu enrichi sont les livres électroniques, les webinaires, les outils, les kits, les infographies et les modèles, dont nous parlerons plus en détail ci-dessous.

eBooks
La production d’eBooks est une excellente alternative à un contenu plus long qui pourrait devenir trop long pour un article de blog. Ils véhiculent une image d’autorité sur le sujet, transmettant la fiabilité à votre public cible. En effet, la rédaction et l’organisation d’un livre électronique nécessitent beaucoup de recherches et de connaissances sur le sujet. En outre, il organise un sujet donné en une séquence d’apprentissage logique, ce qui peut être utile pour ceux qui étudient un sujet particulier.

Ce type de format a également l’avantage d’avoir une « haute viralité », puisqu’il vous suffit de le promouvoir sur les réseaux sociaux avec des images et un titre accrocheur que vos lecteurs partageront probablement (si le matériel génère vraiment de la valeur pour eux).

Un autre avantage est qu’il s’agit d’un format relativement peu coûteux à développer, car, contrairement aux autres contenus, il nécessite peu d’infrastructure : il suffit de faire des recherches, de rédiger et de mettre en page. Et même si vous n’avez aucune compétence en matière de conception, vous pouvez utiliser l’un des modèles d’eBook de Resultados Digitais pour concevoir votre eBook. Toutes ces caractéristiques particulières des eBooks en font l’une des grandes tactiques du marketing de contenu.

Webinars
Comme les livres électroniques, les webinaires sont un format très répandu pour la production de contenu. Ils finissent par avoir une touche plus personnelle, ce qui rapproche le client potentiel de l’entreprise, et sont une excellente occasion d’établir un contact avec des personnes qui sont des références sur votre marché.
Ils ne coûtent pas cher non plus : vous pouvez enregistrer un webinaire avec une simple caméra amateur ou un téléphone portable, un microphone et un ordinateur pour monter la vidéo – bien sûr, plus la production est bonne, plus l’image que vous donnerez de votre entreprise sera bonne.

Vous pouvez le proposer en direct ou en différé. Les versions en direct ont l’avantage d’être plus proches des parties intéressées, car vous pouvez répondre aux questions sur place. Mais rien ne vous empêche de rendre ce webinaire disponible ultérieurement en version enregistrée, afin qu’il continue à générer des prospects au fil du temps.Vous pouvez également utiliser ce qui a été dit lors du webinaire pour créer d’autres formats de contenu, tels que de nouveaux articles, des livres électroniques, des infographies, etc.

Outils d’aide
Les outils aident vos prospects à résoudre des problèmes pratiques qui, souvent, ne pourraient pas être résolus en lisant un livre électronique ou en regardant un webinaire. Ils ont un bon potentiel pour générer des leads, car s’ils sont capables de faciliter le travail de votre public cible, ils susciteront probablement beaucoup d’engagement.

Ils peuvent faire partie de votre produit/service ou être complètement nouveaux. S’ils font partie de votre produit/service, ils peuvent faire avancer le plomb dans le processus d’achat, car ils donnent une « paille » du fonctionnement de la solution complète.

Un exemple est notre Digital Marketing Funnel, un partenariat entre RD et Contentools. Cet outil donne aux deux entreprises une idée de ce que les prospects pourraient mieux exploiter dans leurs actions et stratégies de marketing.

En général, la création d’outils nécessite un peu plus d’infrastructure, car vous aurez besoin de l’aide d’un professionnel qui connaît la programmation. En contrepartie, votre outil sera difficilement copié, car il est plus compliqué de reproduire ce type de contenu qu’un post, par exemple. Les outils constituent ainsi un moyen de différenciation agréable.

Kits
Les kits sont un format de contenu riche qui rassemble deux ou plusieurs documents sur le même sujet, ou destinés à un public spécifique. Un grand avantage des kits est que si vous travaillez déjà à la production de contenu riche, ils peuvent simplement être la jonction des matériaux que vous avez déjà, optimisant ainsi les efforts de l’équipe de contenu. C’est précisément pour cette raison que leur coût de production est généralement faible, car il suffit de les adapter pour un nouveau lancement, en créant de nouvelles pages d’atterrissage, des pages de remerciement, des courriels, des images, etc.
Mais même si vous décidez de créer un matériel entièrement nouveau, le kit peut être très attrayant pour les parties intéressées et présenter un bon rapport coût-bénéfice, puisqu’il attire l’attention par la quantité de contenu offert gratuitement.

En outre, ils aident également ceux qui se renseignent sur un certain sujet, car ils rassemblent généralement les éléments les plus intéressants que vous proposez sur le sujet.

Infographies
Les infographies sont l’union d’informations sous forme visuelle et écrite, avec des graphiques et des données mises en évidence pour faciliter la compréhension d’un message.

Le Marketing par E-mail

L’email marketing a été le fleuron de nombreuses entreprises qui savent l’utiliser. Aujourd’hui, ce canal va bien au-delà de l’envoi de messages ou de notifications : c’est un bon moyen de diffuser du contenu, d’attirer de nouveaux visiteurs et d’approfondir les relations avec la base de contacts. Parce qu’il s’agit d’un canal agile et peu coûteux, il est utile pour différents types et tailles d’entreprises qui souhaitent appliquer le marketing de contenu et d’autres stratégies de marketing.

En séparant vos contacts par centres d’intérêt (contenu consulté ou téléchargé sur votre site Web, indiquant le type de produit ou de service dont ils peuvent avoir besoin), vous pouvez envoyer des messages contenant des offres adaptées au client potentiel, ce qui augmente considérablement le taux de conversion. Cela apporte des résultats importants au niveau de l’engagement, en plus d’être fondamental pour guider vos prospects vers la vente.

Outre l’envoi de bulletins d’information et la diffusion de nouveaux documents par le biais d’e-mails promotionnels, votre entreprise peut investir dans une stratégie de maturation des prospects. Utilisez chaque courriel pour éduquer et motiver vos prospects ou les informer de vos offres – de contenu, de services ou de produits.

Malgré ces avantages, lorsque le marketing par courriel est mal fait, il peut laisser une impression trompeuse quant à sa qualité. Il convient donc de faire preuve d’une grande prudence.

N’achetez pas de listes d’adresses électroniques
L’achat de listes d’adresses électroniques peut sembler avantageux, mais il existe de nombreuses raisons de ne pas investir dans cette pratique.
Tout d’abord parce que les personnes figurant sur la liste ne connaissent pas votre entreprise et n’ont pas manifesté d’intérêt pour elle, elles n’ont donc aucune idée de la façon dont vous avez reçu l’e-mail. Cela donne une très mauvaise impression au moment de la réception du message.

La deuxième raison est que nous avons assisté à l’explosion des médias sociaux, qui ont donné voix et pouvoir au consommateur. Aujourd’hui, l’entreprise est non seulement mal vue par la personne qui a reçu du spam, mais aussi par tous ses amis, s’ils utilisent leur profil pour se plaindre.

Troisièmement, les services de courrier électronique deviennent plus intelligents. Il y a de fortes chances que de nombreux utilisateurs considèrent votre message comme du spam, ce qui nuit à la réputation de l’entreprise. Ainsi, les futurs envois ont de bonnes chances de tomber directement dans la boîte aux indésirables, et même les personnes qui souhaiteraient recevoir quelque chose de votre entreprise ne verront pas votre mail.

En outre, ces listes contiennent généralement de nombreux courriels qui n’existent pas ou qui ont été désactivés. La qualité est également mauvaise en termes de public cible, car pour « engraisser » la liste et essayer de lui donner plus de valeur, toutes sortes d’e-mails sont inclus. Ainsi, les profils qui n’ont aucun rapport avec le service ou le produit offert par votre entreprise sont inclus.

Consacrer des efforts à la segmentation
L’envoi du bon courriel à la bonne personne permet d’exploiter au maximum votre base de contacts. Pour cela, la première étape est de disposer d’informations, qui peuvent provenir de nombreux endroits – pour ceux qui travaillent avec le marketing numérique, le plus courant est qu’elles proviennent des pages d’atterrissage. Il est donc très important, lors de la création d’une page d’atterrissage, de définir les questions à poser, c’est-à-dire les informations les plus pertinentes, qui aideront votre entreprise à effectuer une meilleure segmentation.

Une fois les informations en main, l’étape suivante consiste à réfléchir au processus dans son ensemble – non seulement pour créer des campagnes, mais aussi pour le lancement des supports eux-mêmes. Il est courant que les entreprises définissent l’offre avant le public. Il n’y a rien de mal à cela, mais lorsque vous disposez d’informations sur votre base de prospects, il est plus facile de faire une offre spécifiquement destinée à un public bien segmenté.

Pour faciliter le processus, vous pouvez réaliser une bonne intégration entre les services que votre entreprise utilise et les maintenir constamment à jour ou utiliser une plateforme de marketing numérique plus complète, qui intègre déjà la plupart des outils nécessaires.

N’envoyez pas d’image e-mail
Une autre pratique qui entraîne des résultats négatifs dans votre campagne d’email marketing consiste à mettre l’intégralité du contenu du message dans une seule image. En effet, la plupart des principaux services de messagerie électronique – tels que Gmail, Hotmail, Yahoo et Outlook – disposent d’un verrouillage de sécurité standard pour l’affichage de tout format d’image contenu dans un courriel.

Alors qu’Internet regorge de plus en plus d’informations, il est rare que les utilisateurs aient le temps et l’intérêt d’autoriser l’affichage et de découvrir ensuite l’objet de l’e-mail. Il est nécessaire que l’e-mail montre tout de suite de quoi il s’agit. En n’utilisant qu’une image, de nombreux destinataires ignoreront l’e-mail, voire le supprimeront ou le marqueront comme un spam.

La meilleure façon de s’assurer que le message de l’e-mail sera transmis au destinataire, même s’il n’autorise pas l’affichage d’images, est d’utiliser un modèle d’e-mail HTML avec une bonne répartition entre le texte et les images avec des balises alt, en plaçant toujours un texte qui décrit l’image.

L’infographie, en tant que stratégie de marketing de contenu, peut être aussi efficace que le contenu riche, car elle facilite la lecture par le biais d’informations visuelles, en particulier lorsqu’il y a beaucoup de données numériques ou qu’il est nécessaire d’expliquer un processus étape par étape. En outre, ils peuvent attirer davantage de prospects car ils nécessitent généralement moins de temps que la lecture d’un livre électronique ou le visionnage d’un webinaire, par exemple.

Bien que cela puisse sembler compliqué, l’élaboration d’une infographie peut être simple même pour ceux qui ne sont pas très familiers avec les logiciels d’édition et de création d’images, car il existe plusieurs outils, dont beaucoup sont en ligne et gratuits, qui peuvent vous aider dans cette tâche, comme Canva.com.

Modèles
Les modèles sont essentiellement des modèles de feuilles de calcul, de présentations, de listes et d’autres matériels prêts à l’emploi, qui, comme les outils, facilitent l’exécution de certaines tâches de vos prospects. Par exemple :

  • Modèles de livres électroniques
  • Calendrier des contenus
  • Rapport sur le marketing numérique
  • Feuille de calcul de l’automatisation du marketing

Comme ils ont une application très pratique, les modèles sont très utiles pour attirer des prospects qualifiés.
En outre, ils sont plus faciles à créer que vous ne le pensez. Après tout, de nombreuses entreprises utilisent déjà des modèles dans leurs processus internes et peuvent les proposer sans devoir changer pratiquement rien.

Vidéos

La vidéo est un autre format qui, lorsqu’il est appliqué dans le cadre d’une stratégie de marketing de contenu, peut être extrêmement précieux pour votre entreprise. C’est un format qui devient de plus en plus populaire, et ce, en grande partie grâce à la facilité avec laquelle il est aujourd’hui possible de créer une vidéo. Certaines entreprises ne disposent même pas de caméras professionnelles et utilisent des webcams ou des téléphones portables pour les enregistrements.

Les vidéos ont tellement le vent en poupe qu’aujourd’hui, en 2022, 50 % de tout le trafic internet mobile en est déjà constitué. De plus, la présence d’une vidéo sur une page produit augmente l’intention d’achat jusqu’à 85 %, en renforçant la fiabilité du produit pour le client.

Quelques conseils pour utiliser les vidéos dans votre stratégie :

Utilisation de vidéos sur le blog
Le blog est le principal support de diffusion du contenu produit par votre entreprise et, lorsque l’on y pense, le premier format de contenu qui vient à l’esprit est généralement le texte. En fait, ce format est le plus courant, mais il ne faut pas oublier les possibilités qu’offrent les vidéos. Il existe plusieurs façons d’utiliser les vidéos comme contenu pour les blogs. L’une d’elles consiste à créer une série de courtes vidéos qui couvrent un certain sujet, mais qui ne sont pas assez longues pour devenir un webinaire.

Utilisation des vidéos sur les réseaux sociaux
Une autre bonne pratique consiste à utiliser des vidéos sur les réseaux sociaux. Il existe des réseaux sociaux adaptés aux vidéos, comme Youtube, Vine et Periscope, et des réseaux sociaux multicontenus, comme Facebook, Twitter et Instagram, qui proposent également la vidéo comme format de publication. Il existe plusieurs façons pour votre entreprise de créer du contenu vidéo sur les médias sociaux. Vous pouvez créer des accroches qui dirigent l’utilisateur vers une page, des mini-vidéos expliquant un certain sujet, des démonstrations de produits, des études de cas, des émissions en direct, etc.

Les vidéos fonctionnent très bien sur les médias sociaux. Au sein de Facebook, par exemple, c’est le format de publication qui génère la plus grande portée.

Chaîne vidéo et centre multimédia
Dans le contexte plus large du marketing numérique, il est possible d’aller plus loin et de se concentrer sur la conversion. Pour cela, disposer d’un référentiel vidéo de votre entreprise est un excellent moyen de vous positionner et de générer des résultats. Lorsque nous pensons à la création d’une chaîne vidéo en tant que stratégie de marketing de contenu, il est assez courant de penser à une chaîne sur des plateformes de médias de masse gratuites telles que YouTube, Vimeo et Daily Motion. Et profiter de l’audience de ces chaînes est en effet quelque chose d’attrayant, surtout lorsque l’on cherche à attirer des visiteurs sur le site.

Mais il s’avère que ce n’est pas toujours la meilleure option : il est possible d’aller plus loin et de transformer ce canal vidéo, ou centre multimédia, en un canal pour votre entreprise, comme votre propre site web. C’est quelque chose de beaucoup plus intéressant pour se positionner comme une référence et éviter certains problèmes classiques apportés par les plateformes gratuites, comme la perte d’attention et la publicité de tiers.

Il existe des outils nationaux et internationaux qui vous aident à améliorer les possibilités de conversion grâce aux vidéos. Les prix varient, tout comme la prestation de valeur. L’important est de choisir celui qui peut générer le plus d’activité pour votre entreprise, qui répond au besoin technologique du moment et, évidemment, qui présente un bon rapport coût-bénéfice.

Envie de performer ?
Prenez rdv avec nous en 1 CLIC :

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont d’excellents canaux pour le marketing de contenu de votre entreprise. Ce sont des canaux multifonctionnels au sein du marketing numérique, car ils peuvent fonctionner à la fois pour l’attraction et la rétention, et dans certains cas, même pour les ventes.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre entreprise doit être présente sur les réseaux sociaux. Par exemple :

  • Pour de nombreuses personnes, il s’agit du principal canal utilisé pour consommer du contenu, des informations et des divertissements.
  • Il s’agit d’un canal bon marché qui peut donner des résultats même pour ceux qui ne font pas la promotion de leurs publications.
  • Il a un fort pouvoir de diffusion de contenu et de viralisation.
  • Il s’agit d’un canal de relation avec les clients et les fans, tant par le biais de messages dans les boîtes de réception que dans les publications publiques elles-mêmes.
  • Il s’agit d’une source puissante de trafic et de génération de leads pour le site Web de votre entreprise.
  • Il existe certainement d’autres avantages encore. Il est donc fondamental de maintenir une présence sur les réseaux sociaux.

Maintenant, quand nous parlons de contenu, une alternative intéressante est d’utiliser les réseaux sociaux non seulement pour promouvoir ce que votre entreprise produit pour le blog ou le site web, mais aussi de les utiliser pour produire du contenu directement sur la plateforme, dans des formats différents de ceux qui sont publiés sur le blog.

Les plus grands réseaux sociaux actuels sont multimédias, ce qui permet à votre entreprise de produire du texte, des infographies, des montages, des vidéos, des émissions en direct, des concours, des photographies, des gifs et tout ce que votre créativité permet.

Notez que nous parlons de médias sociaux, au pluriel. En d’autres termes, faire du marketing de contenu sur les réseaux sociaux ne consiste pas seulement à créer une page Facebook et à poster sans arrêt.

Les médias sociaux ne se limitent pas à Facebook
Il est vrai que Facebook est le plus grand réseau social de la planète. En 2016, elle a atteint l’incroyable marque de 1,65 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde.

Au début, il peut sembler que, selon ces données, il suffit d’être uniquement sur Facebook pour que votre entreprise ait du succès sur les réseaux sociaux.

Or, c’est exactement le contraire. Être sur Facebook n’est pas un différentiel, c’est la base. Et pour se démarquer parmi tant d’autres entreprises et producteurs de contenu, il faut travailler de manière très stratégique et créative.
Un moyen intéressant est justement d’être ouvert à d’autres opportunités et de produire du contenu également sur d’autres réseaux sociaux.

Instagram, Twitter, LinkedIn, YouTube, SlideShare, Snapchat, Tumblr, Google Plus, Periscope, Pinterest : tous ces médias peuvent être utiles à votre entreprise. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de beaucoup de dévouement, d’un contenu de qualité et de publications fréquentes.

Pour commencer à choisir les réseaux sociaux sur lesquels votre entreprise devrait être présente, il est important d’identifier où se trouve votre public cible idéal et comment votre entreprise peut partager du contenu pertinent avec lui. Parler à certains clients actuels et potentiels peut être un bon moyen de découvrir ce qu’ils utilisent au quotidien.

De plus, même si votre entreprise n’agira pas activement dans tous ces réseaux, il est important de créer les profils sur les réseaux pour réserver le nom, en évitant l’apparition de pages ou de profils avec le nom de votre entreprise.

Ne soyez pas un vendeur peu commode
La plupart du temps, les médias sociaux ne sont pas un environnement où les gens cherchent à être approchés par des messages commerciaux.
Et puisque nous parlons de marketing de contenu, l’idéal est que votre entreprise utilise les médias sociaux pour d’abord créer une relation avec votre public, puis travailler sur vos offres de manière architecturée et subtile.

N’oubliez pas que le fan qui suit votre entreprise sur les réseaux sociaux peut même être un client ou un consommateur de votre produit ou service, mais il ne consommera pas toujours votre solution. Donc, pour qu’il reste engagé dans votre entreprise, créez du contenu pour lui et faites des offres au bon moment !

Mesurer les résultats
Dans la mesure du possible, analysez les performances de votre travail sur les réseaux sociaux. Cela vous aidera à identifier les opportunités et à améliorer ce qui n’a pas fonctionné.

Mais comment mesurer les résultats ? Quelles sont les mesures les plus importantes pour les médias sociaux ?

Il est tout à fait normal de voir des entreprises axer le succès d’une stratégie de marketing de contenu sur le nombre de likes, de partages et de commentaires sur les publications, en oubliant que l’engagement ne sert à rien s’il n’y a pas de génération d’opportunités commerciales.
Il est important de préciser que nous ne disons en aucun cas que ces paramètres ne doivent pas être contrôlés. Oui, ils doivent être surveillés car, indirectement, ils contribuent à la portée de votre publication.

Les publications qui ont plus de likes, de commentaires et de partages sont considérées par les réseaux sociaux comme des contenus de qualité, et c’est pourquoi les réseaux sociaux les mettent en avant.
Cependant, l’accent doit être mis sur des mesures que nous pouvons qualifier de directes, c’est-à-dire qui montrent l’intérêt du public à continuer à interagir avec votre entreprise.

L’entonnoir de mesure des médias sociaux, divisé en trois étapes : impressions, clics et conversions.

Impressions :
La première étape de l’entonnoir des médias sociaux représente le nombre de fois où votre publication a été consultée. Essayez toujours d’optimiser vos publications afin qu’elles soient vues de plus en plus souvent par votre public. Certaines variables contrôlables, telles que l’heure et le format de la publication, peuvent augmenter le nombre d’impressions de vos pages et, par conséquent, le haut de votre entonnoir ;

Clics :
Il s’agit d’une métrique très importante pour mesurer la performance de vos posts, après tout, l’objectif qui incombe uniquement à la gestion des médias sociaux d’une entreprise est de générer du trafic vers d’autres canaux spécifiques afin de générer des opportunités commerciales. Vous devez optimiser vos messages autant que possible afin que votre public clique de plus en plus dessus et soit ensuite converti en prospects ;

Conversions :
Le nombre de conversions de visiteurs en opportunités commerciales devrait être votre principale mesure à suivre dans ce processus. Bien que la conversion ne dépende pas uniquement et exclusivement du travail effectué sur les médias sociaux, c’est une mesure qui montre l’efficacité du canal, c’est-à-dire la quantité de vos leads qui ont été générés par les médias sociaux.

Profitez de l’occasion pour interagir avec votre public.
Les médias sociaux sont un lieu où vous pouvez et devez établir une communication plus personnelle avec votre public cible. Tirez le meilleur parti de cette opportunité, car elle peut constituer un facteur de différenciation pour votre stratégie.

Répondez aux commentaires de vos fans pour qu’ils se sentent privilégiés. C’est un moyen rapide et facile de fidéliser les fans que vous avez déjà et même de les transformer en défenseurs de votre marque.

De plus, l’interaction avec votre public génère généralement de bonnes idées pour de nouvelles actions de marketing de contenu. Tirez parti de ce que vos fans ont à dire et donnez-leur l’impression de participer à vos publications.

Se concentrer sur la fréquence
Déterminer la fréquence idéale des e-mails est très important lors de l’utilisation du marketing par e-mail, car c’est l’un des éléments responsables des résultats à long terme de vos campagnes.

Un volume élevé d’e-mails peut avoir une plus grande portée et même générer plus de ventes sur le moment, mais il a aussi tendance à ennuyer les lecteurs et à entraîner une baisse progressive du nombre d’abonnés à la liste.

D’autre part, l’envoi d’un trop petit nombre d’e-mails peut  » refroidir la relation  » et sous-utiliser le potentiel du canal, ainsi que provoquer un sentiment d’étrangeté chez le lecteur à l’arrivée de l’e-mail.

Pour vous aider à trouver le juste milieu, pensez à l’objectif de l’e-mail. Si vous souhaitez informer des événements de la semaine, par exemple, la fréquence est hebdomadaire. Dans les cas où il s’agit d’entretenir une relation ou de promouvoir quelque chose d’intemporel, en revanche, des informations supplémentaires sont nécessaires et vous devez passer à l’étape suivante.

Parlez aux abonnés. Ce travail « d’investigation » est essentiel pour définir la fréquence, car, comme les conséquences de celle-ci se font sentir à long terme, il est beaucoup plus difficile de faire des tests pour découvrir la meilleure fréquence que le meilleur moment.

Gardez également un œil sur le nombre de personnes qui se désabonnent. Si vous constatez que le taux de désabonnement de votre liste est élevé, il est temps de vous arrêter et de revoir votre politique d’envoi.

Ne fixez pas une fréquence idéale, même si c’est celle choisie par vos clients, si elle ne vous laisse pas le temps de sélectionner ou de produire du contenu pertinent. Si le contenu que vous envoyez n’est pas pertinent, il sera très facile pour les gens de se lasser et de se désabonner de votre liste.

Mesurer les résultats
Après l’envoi des e-mails, il est important de mesurer les résultats pour voir ce qui doit être modifié, testé et amélioré. Pour ce faire, il convient d’examiner certains indicateurs tels que le taux de croissance des listes, le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de désabonnement.

Le taux de croissance de la liste est le pourcentage de nouveaux e-mails par rapport à la liste totale. Cette mesure vous permet d’observer dans quelle mesure vous construisez une base pertinente en tant qu’atout du marketing numérique. Un mauvais taux peut signifier que votre entreprise doit investir davantage dans des appâts pour obtenir des e-mails.

Le taux d’ouverture est le nombre de personnes qui ont ouvert le message divisé par le nombre de personnes qui l’ont reçu. Bien qu’il ne soit pas très précis (il y a quelques distorsions techniques), le taux d’ouverture est une métrique très importante pour indiquer la qualité de l’objet choisi pour l’e-mail et le meilleur moment pour l’envoyer.

Le taux de clics est l’un des éléments les plus importants et, par conséquent, de nombreuses entreprises s’en préoccupent uniquement. Mais l’analyser exclusivement et séparément ne montre pas où se situe le problème. Un courriel dont le taux d’ouverture est faible a évidemment tendance à susciter moins de clics.

Lorsque nous mesurons également le taux de clics/ouverture, nous pouvons identifier le problème plus clairement : nous pouvons voir s’il n’y a pas eu de clics parce que le contenu est mauvais (après que l’e-mail a été ouvert) ou si c’est le taux d’ouverture qui est mauvais (et que le problème se trouve dans l’objet, le temps d’envoi et l’historique de la marque).

Le taux de désabonnement par envoi indique le nombre de personnes qui se sont retirées de votre liste et reflète les problèmes de qualité du contenu et/ou de fréquence d’envoi. Un taux de désabonnement élevé est une alerte importante pour votre entreprise et indique la nécessité de reformuler la politique de marketing par courriel.

Il est également intéressant d’analyser l’impact des actions sur votre site web – combien de visites l’e-mail a généré et, surtout, combien de conversions sont réalisées par cette source de trafic.

ILS ONT EXPLOSÉ GRÂCE AU SEO

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress
SEO

+ 100% de visiteurs via le SEO en 6 mois – Référencement site ecommerce mobilier

SEO

+8000% de visiteurs – Stratégie de référencement pour une agence évènementielle

SEO

+ 100% chaque année de trafic global – SEO pour une entreprise de convoyage de véhicules sur LYON.

SEO

1er sur son mot clé phare en 4 mois + 10% chaque mois de visite pour un salon de coiffure